Les visages de Villeray : Marie-Ève, Nicolas et Alice

18h. C’est au Parc des Rêves que se déroule ma deuxième rencontre pour la série Les visages de Villeray. C’est l’été, il fait beau, l’idée de discuter à l’extérieur, entouré de nos voisins, me plaisait bien!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je croise le Parc des Rêves chaque fois que j’emprunte la ruelle entre les rues Saint-Dominique et Casgrain pour me rendre à la piscine Jarry. C’est devenu un rituel. J’y vois des parents jouer avec leurs enfants et le rire de ceux-ci me fait sourire. Cette fois-ci, j’eus le privilège de partager ce moment familial en compagnie de Marie-Ève Charette, de son conjoint Nicolas Gauthier et de leur petite fille de 4 ans et demi, Alice. J’ai le cœur attendri suite à cette heure passée en leur compagnie. Je suis très heureuse de vous les présenter et de partager avec vous notre conversation qui avait pour thème principal : Villeray!

Originaires de Montréal Nord, ils cherchaient un endroit où s’installer et construire leur vie de famille. C’est en visitant des amis dans Villeray qu’ils sont tombés en amour avec l’environnement. L’idée d’élever leur fille en banlieue (Marie-Ève était enceinte à ce moment-là) ne leur plaisait pas vraiment. Ils ont donc opté pour une plus petite cour, mais pour plusieurs parcs à proximité. Et ils ont troqué la surutilisation de la voiture contre une poussette! Et cette poussette, elle en fait du millage!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il faut dire qu’il est difficile de ne pas se sentir bien ici, n’est-ce pas? La vie de famille est bien présente et quand tu deviens parent, cet aspect est primordial. Puisque les restaurants, cafés et autres sont family friendly, la vie est simple ici. Depuis maintenant cinq ans ils habitent dans Villeray, dans leur nouvelle maison, avec la petite Alice, qui soi-disant en passant, est si adorable!

 

«Comment t’appelles-tu?»

«Alice, Alice au pays des merveilles».

 

Marie-Ève travaille comme représentante en alimentation sur la route. Villeray est idéalement situé pour son travail. Idem pour son conjoint, qui peut aller à son travail dans le centre-ville, en transport en commun ou à vélo. À Montréal, on va partout en 30 minutes!

On jase, on jase, on parle, on parle. La conversation est facile et fluide. On discute de nos coups de cœur, de notre routine et de nos découvertes. Je réalise très rapidement qu’ils sont heureux ensemble et vraiment contents de partager leur impression et leur petite histoire avec moi. Après seulement 15 minutes, j’ai l’impression de parler avec des amis, c’est naturel et j’adore ça découvrir des gens!

Parmi les endroits qu’ils fréquentent, il y a l’incontournable Fruiterie Lina. Si tu es comme Marie-Ève et Nicolas et tentes de cuisiner un maximum de plats végétariens à la maison, ce sera ton prochain arrêt. On y fait de belles découvertes, et s’il manque un ingrédient à ta liste, le proprio se fera un plaisir d’en commander pour ta prochaine visite. Si ça, ce n’est pas du service personnalisé! Faire ses courses à pied, c’est donc tout à fait possible dans Villeray. Il suffit d’avoir assez de sacs et la motivation de marcher!

Découvrez_Marie-Ève, Nicolas et Alice_JOSIANE_3On a tous notre petit dada. Pour sa part, Marie-Ève suit des cours de pole fitness chez Pole Fitness Montréal. J’étais intriguée. Tout a débuté lors de son bachelorette party. Ses amies lui avaient organisé un cours de pole fitness et depuis, c’est son entraînement par excellence. Le studio est situé au 176, rue Jean-Talon Est, en haut du Pourvoyeur. C’est parfait!

 

«Quand je vais au pole, c’est du gros fun, entre filles, et c’est efficace!»

Passer du temps avec eux m’a donné un tas d’idées et m’a confirmé mon choix de quartier. J’ai également réalisé que je ne connais pas tout! J’ai pris des notes et ajouter des endroits à ma to do list dans Villeray. C’est motivant et inspirant de rencontrer des familles aussi épanouies dans leur environnement. Il y a quelques semaines, un ami à moi me disait que pour être heureux dans la vie, il y a trois éléments qui doivent s’aligner : une saine vie de couple, un boulot stimulant et finalement, un environnement où l’on aime vivre.

Et toi Villeray? Es-tu heureux?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce choix d’habiter dans la ville versus la banlieue a fait partie intégrale de notre conversation. Car oui, on a tous dans notre entourage de la famille ou des amis avec une piscine et des voisins éloignés. Mais, finalement, que ce soit en ville ou en campagne, il y aura toujours des inconvénients et des avantages. Nos voisins sont peut-être plus proches que d’autres, mais on apprend à vivre en communauté. On s’entraide, on se parle, on se connaît et on se dit bonjour! Ça c’est ce que j’appelle vivre ensemble. On peut même se donner rendez-vous dans un parc, sans se connaître et tenir une conversation d’une heure et demie! Merci la vie!

 

Merci à Marie-Ève, Nicolas et Alice.

Découvrez_Marie-Ève, Nicolas et Alice_JOSIANE_5

 

Leurs coups de cœur Villeray :

 

 

Des attentes pour le futur?

  • Un restaurant complètement végétarien. Le Plateau a Aux Vivres, le Mile-End a La Panthère Verte, Hochelaga a Antidote Comptoir Végane… On pourrait avoir le nôtre non? (J’avoue que je partage à fond la caisse leur proposition!!!)
  • L’ouverture de LOCO!

Crédits photo :

1- Josiane Breton-Hammarrenger

2- Josiane Breton-Hammarrenger

3- Pole Fitness Montréal (page facebook)

4- Josiane Breton-Hammarrenger

5- Œuvre de Gil Blain – Artiste peintre

 

Josiane

Josiane Breton-Hammarrenger,auteure

valérie

Valérie Dupont, réviseur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s