La confrontation

Ludovic se rend aussitôt à la boulangerie.

-Salut David, comment ça va aujourd’hui?

-Hey salut. Ça ne va pas si mal et toi? Tu as l’air en forme!

-Oui, je suis en pleine forme, même si je n’arrive plus à dormir. J’ai trouvé une super solution à mon problème.

-Ah oui? Tu t’es enfin mis à écrire? Je voulais te dire…

-Non! C’est trop difficile. Je me suis concocté une liste de choses à faire pour m’occuper l’esprit. Une action pour chaque jour du mois. Et pas besoin de créer. Je vais même pouvoir commencer à réciter d’autres poèmes.

-Ah! Encore du recyclage?

-Comment ça du recyclage? Ces poèmes-là sont super beaux. Moi, au moins, je ne sers pas du café à longueur de journée.

-Non, mais on n’a pas tous la chance d’avoir hérité de monsieur Villeray.

-Mange donc un tas. J’allais bien là. En plus, je t’ai imprimé une copie de la liste, mais laisse faire.

-Fâche-toi pas. Donne-moi-la donc.

-As-tu des ciseaux?

-Oui, je vais aller en chercher en arrière.

 

Ludovic est tout souriant.

-Tiens, les ciseaux. Découpe, je dois compter les pains.

 

Les deux s’exécutent dans leurs tâches respectives.

-Dis donc, t’as pigé quoi ce matin?

-« Ma voiture a une crevaison. »

-T’as même pas de char!

-Je le sais… mais ce n’est pas grave. Personne ne le sait.

-Ludo, t’es connu comme Barabbas dans la Passion.

-Bon, ok, tu as raison. Mais c’est ma liste et c’est ma raison aujourd’hui pour ne pas écrire. Merci.

 

Ludovic a terminé de découper les phrases.

-As-tu un bac ou une poubelle?

-Sais pas, prends ça!

 

David lui tend un vieux thermos.

-Ok, t’es prêt mon David? J’ai hâte pour toi! Ta vie changera!

-Pas certain moi.

 

David pige un bout de papier.

-Oh boy!

-C’est quoi, c’est quoi?

-« J’ai beaucoup de commentaires à lire sur les réseaux sociaux. »

-Yeah! All right!

-Ludo, c’est quoi tout ça?

-C’est ton excuse de la journée. Si ton boss te demande de faire quelque chose que tu ne veux pas, c’est ce que tu lui réponds. Ça devrait fonctionner!

-T’es complètement fou. En plus, comment penses-tu que Sainte-Cécile va le prendre? Et Florence?

-Bon, pour ce qui est de Sainte-Cécile, c’est une image et j’entretiens le désir de la détruire. Florence, on verra. Je suis convaincu qu’elle comprendra mon point de vue. De toute façon, elle fait la même chose, elle a ses propres excuses.

-Je ne comprends rien à tes histoires.

-En tout cas, je suis heureux. Je vais pouvoir me trouver un travail, une famille, des amis, des loisirs. Une vraie vie. Je suis immunisé.

-Moi, je pense juste que tu as un trouble de la personnalité et que tu devrais consulter madame Sauvé.

-Pas du tout. Je suis en train de grandir, de me façonner. C’est normal que je passe par toutes sortes d’états.

-Ludo, je ne veux pas te faire de peine, mais tu utilises les autres pour te façonner. C’est dommageable.

-Bon, bon, monsieur est psychologue maintenant?

-Non, mais je te vois aller. Il y a beaucoup de chagrin en toi. Je crois que tu ne te vois pas aller. On le sait Ludo, tout le monde le sait.

-Sait quoi? Comment peux-tu savoir ce que je ressens en dedans?

-Tes agissements, tes actions, tes relations. Ça en dit long sur quelqu’un.

-T’es juste jaloux parce que moi je l’ai eu facile. Toi, t’as rien. Juste un emploi bidon.

-J’ai l’amour de mes parents, de ma famille, de mes amis et de ma copine. C’est tout ce qu’il me faut. Toi, tu n’as toujours rien de ça. Regarde, c’est toi-même qui le dis.

-J’ai la liste maintenant et j’ai moi! C’est tout ce dont j’ai besoin. Je ne reviens plus ici de toute façon. Bye!

-Ciao Ludo!

 

Et Ludovic s’en retourne chez lui. La peine est immense, mais il se retient encore de pleurer. Comme il l’a toujours fait. Mais c’est lui le plus fort. Il arrive chez lui, épuisé. Il s’effondre dans son lit en serrant, fort contre lui, la liste.

 

Crédit illustration : Sabrina Jobin-Cossette

 

jonathan_dv 17901953_10211176255655598_43211406_o

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s