Semaine des cafés indépendants : pensez ergonomie!

C’est la semaine des cafés indépendants et vous prévoyez passer des journées entières à travailler dans nos nombreux cafés de quartier participants? Portez une attention particulière à votre poste de travail temporaire !

Bien que de travailler une heure ou deux dans un café n’est que pur plaisir en général, si l’on commence à y passer des demi-journées ou même des journées entières, on peut se poser la question quant à la qualité du travail réalisé et aussi par rapport à sa santé.

Tout d’abord, mettons les choses au clair. En tant qu’ergonome, nous ne regardons pas uniquement la posture des gens et nous ne nous limitons pas au travail de bureau non plus (hé non!). En fait, l’ergonome s’intéresse à l’activité de la personne au travail, et ce, peu importe le type de travail. Il ou elle considère non seulement la dimension physique de cette activité (postures contraignantes, efforts, etc.), mais aussi les dimensions mentales (charge mentale, stratégies, etc.) et sociales (travail d’équipe, hiérarchie, etc.). L’activité de la personne au travail est alors démystifiée pour être en mesure d’améliorer les situations problématiques en agissant sur plusieurs éléments (dispositif technique, environnement physique, organisation du travail, formation et conditions d’apprentissage, etc.).

Dans le cas présent, la semaine des cafés indépendants m’a inspirée quelques trucs pour le travail avec un ordinateur portable, mais sachez que l’ergonome a une portée d’action beaucoup plus vaste et doit effectuer des analyses très approfondies pour pouvoir intervenir de façon adéquate!

Donc, que ce soit pour terminer in extremis vos travaux de fin de session ou pour vous donner un rush de caféine la veille de la date butoir d’un contrat, le choix du lieu de travail est primordial. S’il est plus facile d’adapter un bureau chez soi, on peut tout de même faire des choix stratégiques dans les cafés afin de diminuer les contraintes.

On pense alors aux trois dimensions :

L’aspect physique : Est-ce que l’emplacement vous engage à un minium d’effort musculaire et permet d’éviter les postures contraignantes prolongées?

L’aspect cognitif : Est-ce que l’emplacement vous permet de vous concentrer sans être affecté par la panoplie de stimuli qui vous distraient et augmentent la charge mentale (bruits, conversations des voisins, vue sur quelqu’un qui regarde une vidéo de chat, vue sur quelqu’un qui prend une énième photo Instagram de son Latte art, le travail hypnotisant des pépines de la rue Jarry, etc.)?

L’aspect social : Est-ce que l’emplacement vous permet de discuter avec vos collègues lors de travaux d’équipe ou avec vos clients, le cas échéant?

Trucs :

  • Premièrement, évitez d’être dans un tel rush de dernière minute en prenant le temps de réfléchir à l’organisation de votre travail avec vos collègues ou supérieurs, avant tout. Le stress est connu pour augmenter les risques de développer des troubles musculo-squelettiques, sans parler des troubles mentaux comme le burn-out, alors évitez les facteurs qui l’engendrent. Un(e) ergonome peut vous aider à comprendre les situations problématiques et vous amener à apporter des changements favorables.
  • Ensuite, demandez-vous si le travail à réaliser nécessite beaucoup de concentration ou pas et si d’aller dans un café plutôt qu’à la bibliothèque vous convient vraiment. Le fait qu’il y ait beaucoup de stimuli dans un café peut augmenter la charge mentale et diminuer la productivité, donc pensez-y!
  • Au café, optez pour une place assise avec un dossier, afin de soutenir votre dos. Par pitié, éviter les bancs, ils sont bien jolies et pratiques pour quelques minutes, mais à long terme, c’est un supplice pour votre dos qui sera inévitablement arrondi (bonjour douleurs!).
  • Favorisez d’avoir les pieds à plat au sol lorsque vous êtes appuyé au dossier. Ajoutez un coussin derrière votre dos au besoin (certains cafés en ont sur place), surtout si vous êtes de petite taille (allô!).
  • Évitez de travailler avec votre ordinateur portable sur vos genoux et déposez le plutôt sur une surface plus haute. Cela donnera un répit à votre cou (qui est probablement déjà trop souvent penché sur votre cellulaire). Vous pouvez même aller jusqu’à surélever votre ordinateur de sorte que le haut de l’écran soit à la hauteur de vos yeux. Pour ce faire, utilisez ce que vous avez à portée de main (sac, manteau, coussin, livre, etc.) pour y déposer l’ordinateur et utilisez un clavier ainsi qu’une souris sur la table. Ces derniers vous sont de toute façon indispensables à la maison si vous n’avez qu’un ordinateur portable. Il en existe des versions légères qui se glissent aisément dans le sac à dos.
  • Essayez autant que possible de trouver une place assise où vos épaules seront relâchées lorsque vous tapez ou cliquez. Évitez donc les tables ou comptoirs trop hauts où vos épaules doivent s’accrocher à vos oreilles pour atteindre votre clavier. C’est d’ailleurs le malheur des plus petites personnes pour qui les tables sont toujours trop hautes.
  • Assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace lors du travail d’équipe ou si vous avez bien de la paperasse et des manuels scolaires. Un espace restreint peut favoriser les postures contraignantes et nuire à la productivité. Plusieurs cafés proposent maintenant des salles de réunion en location, ce qui vous permet non seulement d’avoir de l’espace en masse, mais aussi de vous retrouver à l’abri des nombreux stimuli.
  • On adore les cafés avec de grandes fenêtres nous submergeant de lumière naturelle, synonyme de bien-être psychologique, mais évitez d’être dos ou face à ces fenêtres. Essayez plutôt d’être perpendiculaire afin d’éviter les éblouissements et la fatigue visuelle, tout en ayant quand même une vue sur le ciel bleu et les fleurs de notre beau quartier (ah pardon, ça c’est juste quand le printemps arrivera pour vrai…).
  • Regardez au loin à chaque gorgées de café. En plus de prévenir la fatigue de vos yeux, ça vous permettra de prendre le temps de savourer votre latté à sa juste valeur!
  • Enfin, variez votre posture en vous levant régulièrement, soit pour aller prendre un autre café à 1$ – 2$ ou pour aller jaser avec le beau ou la belle Villerois.e à l’autre bout du café 🙂 (ou pour aller à la toilette, à force de boire des cafés c’est un peu inévitable…)

Enfin, profitez de la semaine des cafés indépendants pour découvrir ou redécouvrir les cafés de notre quartier et utilisez quelques-uns de ces trucs pour préserver votre productivité et votre santé!

Bon travail!

P.-S. Le contenu de cet article est à titre informatif et a été écrit dans le but de vous faire réfléchir sur votre travail. Il ne remplace en aucun cas l’intervention d’un ergonome, surtout si vous ressentez des douleurs ou vivez des difficultés dans le cadre de votre travail. Dans un tel cas, écrivez-moi!

18120182_10211295569438368_459141415_o jennifer

Un peu plus sur Patricia :

www.pbelanger-ergonome.com

Ergonome diplômée de la maîtrise en ergonomie de l’UQAM, Patricia a comme objectif de contribuer au développement et à la reconnaissance de l’ergonomie, discipline encore méconnue. Tout en étant consultante à son compte, elle participe à la formation des futurs ergonomes de l’UQAM en tant que chargée de formation pratique. Elle est aussi une bénévole très impliquée dans le domaine et, malgré tout cela, elle prend le temps de découvrir son quartier dont elle est tombée amoureuse il y a environ 4 ans. Passant d’un appartement à un condo, elle a décidé de s’y établir pour une bonne et belle partie de sa vie! Ainsi, vous la croiserez peut-être en train de parcourir Villeray à la course ou à vélo, ou en train de siroter un bon latté dans un café!

Publicités

Une réflexion sur “Semaine des cafés indépendants : pensez ergonomie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s