Mon éloge à Villeray

Ce mois-ci, j’ai décidé de vous partager mon éloge à Villeray. Pourquoi il est si important pour moi et pourquoi il était logique pour moi de faire partie de l’équipe qui met en lumière notre beau quartier.

En fait, j’aime croire que c’est Villeray qui s’est mis sur mon chemin.

Fille de banlieue qui avait peur de conduire à Montréal et qui n’aurait jamais choisi d’y habiter autrement que dans un loft luxueux du Vieux-Montréal (c’est beau les rêves à 14 ans)! Villeray m’a apprivoisée petit à petit au fil de mes dates avec mon nouveau copain, déjà fier représentant du coin. Il m’a fait voir que la vie de quartier en ville, ça existe. Que même s’il y a beaucoup de monde sur l’île, Villeray est un petit village. Il m’a charmé avec ses petits commerces ensoleillés les soirs d’été. Puis, finalement, j’ai choisi d’y gouter à temps plein. La proximité du parc Jarry m’a fait oublier le manque de cour extérieure. En fait, la cour extérieure existait, mais elle est grande et commune. Le Miss Villeray m’a aidée à développer des amitiés qui durent encore aujourd’hui. Le Café Vito m’a fait aimer le café. En fait, il m’a fait aimer l’activité d’aller prendre un café, avec son coin de rue sympathique et accueillant.

Puis Villeray, j’ai dû te quitter. Pendant deux ans. Non sans peine. Je pensais à toi souvent. Je revenais te voir régulièrement. Goûter à ton effervescence et ton bon café. Mon Vito me manquait. Villeray, je revenais te voir, même pour rien, en passant. Juste pour me donner l’impression que tu ne m’avais pas oubliée. Puis je rêvais à toi, je rêvais au jour où nous serions réunis à nouveau.

Villeray-vito

En 2016, ce jour est finalement arrivé. Fraichement revenu de région, mon copain a fait de mon rêve une réalité. Cette fois, je t’ai choisi pour vrai, Villeray. Mais attention! Je n’ai pas choisi Montréal, je t’ai choisi toi. Juste toi. Toi et rien d’autre, fin de la discussion. Villeray, tu es maintenant mon chez-moi et tu es plus beau qu’avant. Tu t’es fait une beauté digne de La dame en bleu sur De Castelnau, tu as pris un coup de jeune avec tes nouveaux arbres et tes jardins potagers. Tu t’es fait accueillant avec tes boites à livres et ton piano public. Tu t’es fait invitant avec tes belles terrasses en bois qui te donnent un charme fou. À cause de toi, prendre un café devient un casse-tête! Tu m’offres trop de choix! Tu t’es également fait écolo avec ton commerce Zéro Déchet. Tu démontres tes bonnes valeurs en encourageant les artisans d’ici. Laval était peut-être ma ville d’origine et d’enfance, mais toi, tu es ma ville et ma vie d’adulte.

Les gens sont parfois réticents à l’idée de venir dans la grande ville. Mais toi, tu es rassurant, parce qu’on se sent à la maison. Les gens de mon entourage savent à quel point tu es magnifique, car je te vante tous les jours. Tu me permets de m’improviser guide touristique pour te faire voir, comme moi je te vois, à ceux qui ont peur de la grande ville…

18236342_10155033534205202_2039410499_o 17901787_10211176255535595_213053806_o

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s