Savez-vous danser comme nous, à la mode du cardio-urbain ?

Depuis les dix-sept dernières années, je me suis contentée de danser, dans un style libre et spontané, devant le miroir de mon salon ou en promenant le chien à la noirceur naissante. Mes cours de ballet jazz étant bien loin dans mon historique, je ne sais plus trop comment exécuter un chassé, un pas de bourré ou un quelconque saut au nom surprenant, qui sont des classiques du ballet jazz. Cependant, la danse n’est jamais bien loin et se manifeste par une épaule soulevée, un pied qui rebondit ou un mouvement de hanche hardi.

 Mais voilà qu’une offre alléchante cogne à ma porte : participer à un cours de danse-cardio-urbain et vous partager mes impressions ! Comme je cherche toujours une occasion pour bouger et que je suis amoureuse de la danse, cette occasion était pour moi ! Cela dit, je me suis lancée dans l’expérience sans prendre la peine de vérifier la signification de ces trois mots-clés qui, placés ensemble, appellent une chorégraphie en pleine heure de pointe sur la rue Saint-Laurent, entre la Porsche et la Volkswagen, un espresso en équilibre dans la main gauche. J’ai enfilé mes leggings, mes espadrilles et ma camisole de coton, j’ai préparé mon esprit à retrouver ses repères spatio-temporels et j’ai sauté dans le métro comme une gazelle.

 Après avoir monté les mille marches qui nous mènent à de petits studios faits pour recevoir les danseurs amateurs et expérimentés, nous sommes accueillis par la dynamique et dégourdie Samuelle. Formée à l’école de danse Louise Lapierre et passionnée par son art, Samuelle prend le pouls de ses élèves. Elle explique que la danse-cardio-urbain est un heureux mélange de pas techniques tirés de plusieurs types de danse, de squats, de mouvements exécutés à haute fréquence et de plaisir ! Elle mentionne qu’elle nous montrera les mouvements de base de chaque chorégraphie. Vous n’avez qu’à bien vous tenir et à être très attentifs : avec un peu de pratique (lire ici : suivez tous les autres cours offerts cette session-ci et poursuivez à la prochaine), vous réussirez certainement à suivre le rythme sans trop de peine. Cela vous demande quand même un peu de plasticité cérébrale au début.

 Parlant de rythme : mon cœur a battu la chamade, bien que ma tête plaçait les pas et les autres mouvements à la bonne place et presque au bon moment ! Ce cours porte bien son nom. Si vous vous laissez aller un tant soit peu, vous en aurez pour votre argent. Si vous cherchez une occasion de bouger, mais aussi une occasion d’améliorer votre coordination et votre rapidité d’exécution, ce cours est pour vous ! Si vous n’avez pas de base en danse, je vous recommande de suivre les cours depuis le début d’une session afin de bien intégrer les mouvements des chorégraphies… qui ne feront que se multiplier.

 La session se termine bientôt, soit le 6 décembre. Samuelle vous dirait que son cours est « un entraînement complet, intensif et du plaisir garanti ! » N’hésitez pas à la contacter pour en savoir plus : Cardio Urbain Samuelle. Pour ma part, je retourne à mon salon pour exécuter quelques chassés-pliés-pointés !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s