Enjeux 2018 dans Villeray

Une autre année s’achève. Et dans cette transition vers 2018, on ajoute aussi une transition politique vers une nouvelle équipe qui vient de prendre les rênes de notre district et de notre arrondissement.

Quels seront les enjeux qui attendront nos représentants municipaux?

Voici ma propre liste de 10 grands enjeux urbains dans Villeray pour 2018.

*Et non, je ne parlerai pas de déneigement, ni de pitbulls…

Dans un autre tout à fait aléatoire :

  1. Les écoles

Si tôt l’école St-Gérard rouverte, on ferme l’école secondaire Roberval pour cause de contamination! L’état de nos écoles continuera de nous inquiéter. Et du côté du primaire, les écoles débordent et fonctionnent en surcapacité. La CSDM devrait notamment reprendre l’immeuble qui accueille le Centre communautaire Lajeunesse et y aménager des classes.

  1. La fermeture du Centre de loisirs communautaire Lajeunesse

Pour faire suite au point précédent, il faudra suivre ce qu’il adviendra des organismes du Centre Lajeunesse, dont certains sont au cœur de la vie de Villeray depuis deux ou trois décennies. À cet effet, il est urgent de lancer une réflexion sur l’avenir de certains bâtiments abandonnés dans notre quartier : l’ancien hôpital chinois coin St-Denis/Faillon, le bâtiment communautaire inoccupé coin Boyer/Villeray, etc.

  1. La promenade Jarry

Avant les travaux de 2017, la rue Jarry était un axe de 6 voies accueillant surtout des véhicules faisant le transit entre d’autres quartiers. Le nouvel aménagement vise à développer une vie de quartier le long de Jarry. On devrait y aménager un axe cyclable ce printemps, les trottoirs ont été élargis, des espaces fleuris sont prévus dans les saillies de trottoirs, on vise la plantation d’une cinquantaine d’arbres, on installera un mobilier urbain avec un design attirant et de l’animation viendra divertir les passants à l’été. De plus, une identité visuelle (branding) a été créée pour développer la marque commerciale de l’axe Jarry.

  1. La gentrification

Le quartier change. Avec l’arrivée de jeunes familles, de professionnels et d’artistes, on retrouve dans Villeray certains des enjeux qui viennent généralement avec la gentrification : hausse du prix des loyers, manque de logements sociaux, conversion importante de logements en condos, fermeture de commerces longtemps établis pour des commerces plus « branchés », etc. Évidemment, tout n’est pas négatif avec la gentrification, donc beaucoup d’argent public et privé est investi pour rénover le bâti.

  1. Le partage de la route

Dans les dernières années, l’arrondissement a consulté les citoyens afin d’élaborer son nouveau Plan local de déplacements. Ce sont 670 personnes qui ont participé à cette démarche participative. Parmi les enjeux principaux identifiés : « Sécurité des cyclistes et piétons, intersections non sécuritaires, vitesse automobile excessive et réseau cyclable incomplet (…) »[1].

Des panneaux d’arrêts obligatoires ont été installés, des trottoirs élargis, de nouveaux axes cyclables imaginés, mais il faudra voir en 2018 comment ce plan continuera de s’articuler (notamment pour l’intersection Crémazie et St-Hubert, jugée la plus problématique lors des consultations).

  1. La Maison de la Culture Claude Léveillée

Imaginé dès 1994, le projet d’une maison de la culture dans Villeray est sur le point de se concrétiser. Les travaux se sont déroulés rondement au 911 Jean-Talon au cours des derniers mois et si vous êtes passés dans les passages récemment, vous aurez remarqué que le bâtiment a pris un coup de jeunesse. Et a acquis une certaine « coolitude ».

Avec sa salle de spectacle, sa salle d’exposition et ses espaces multifonctionnels, il faudra surveiller la programmation de ce qui risque de devenir le cœur culturel de notre quartier.

  1. Une future bibliothèque ?

Il n’y avait pas que le projet d’une nouvelle maison de la culture qui flottait dans l’air ces dernières années dans Villeray. On a aussi évoqué l’idée de construire une toute nouvelle bibliothèque, et ce, sur le terrain attenant au Patro le Prévost.

Il avait été annoncé en 2013 que le ministère de la Culture et la Ville de Montréal investirait 14,5M$ dans le projet, tandis que l’arrondissement de Villeray—Saint-Michel—Parc Extension lui allouerait une enveloppe de 4,2M$ (pour un total de 18,7M$). Depuis, bien peu de détails ont été donnés. Si Elsie Lefebvre n’avait pas encore mentionné ce projet à quelques reprises au cours de l’automne 2017, on aurait pu croire que le projet avait été relégué aux oubliettes. À suivre.

Signature_Dominic Signature_Jennifer

 

 

 

 

[1] Marie-Pier Gagné, « Du travail à faire en matière de sécurité routière », Journal Métro, 4 janvier 2017, http://journalmetro.com/local/villeray-st-michel-parc-extension/actualites/, consulté le 4 décembre 2017

Publicités

Une réflexion sur “Enjeux 2018 dans Villeray

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s