Voyage dans le temps au cœur du quartier : Antiquaires

Le passé est singulier. Le passé est pluriel. Le passé est incrusté dans le matériel. Quand j’ai décidé de m’attaquer aux boutiques d’antiquités du quartier, je ne m’attendais à en ressortir changée, je ne m’attendais pas à voyager. Mais comme chaque objet a son histoire, la mienne s’est imprégnée d’images, d’odeurs et de souvenirs. J’espère sincèrement vous donner envie de découvrir ces trois boutiques, vous donner envie d’aller plus loin… de l’autre côté de la porte.

Publicités

Lutins, Lili et Théo

Par un froid matin d’hiver, Piu et Biu désiraient s’éjecter de cette maison étouffante et surchauffée. Les humains vivent dans des climats atroces pour les lutins qui ne tolèrent pas le confort d’une épaisse couverture, le crépitement d’un feu de foyer, ni la chaleur d’un cou d’enfant affectueux. Ils font semblant de s’y plaire, mais au fond, ils ne pensent qu’à aller jouer dehors et à retrouver le glacial vent d’hiver, comme au Pôle Nord.

Andrea Jourdan : bonheur pour les papilles gustatives !

En plus de la boutique, Andréa Jourdan est l'auteure d'une multitude de livres de recettes, dont certains que j'ai déjà consultés, il y a très longtemps. La première fois que je suis entrée, je ne savais pas qui était Andrea Jourdan, dès que j'ai vu les livres, j'ai réalisé à qui j'avais à faire et j'étais tellement contente que la boutique soit dans mon quartier.

Écoles

Par exemple, plusieurs écoles ont été fermées au cours des décennies dans le quartier, faute d’élèves. À l’époque de l’exode important de ménages vers les banlieues ou vers les quartiers plus branchés, on a –entre autres- fermé l’école Holy Family (devenue le Centre communautaire Lajeunesse) et l’école du Centenaire de la Paix (devenue le Centre Jean-Marie Gauvreau, prochain site de la Maison de la culture Villeray).