St-Gérard, souvenirs et délires

Avant, bien avant qu’on sache que c’était une école champignon, j’étudiais à Saint-Gérard. Tous mes souvenirs de crayons-feutres, de colle en bâton et de cahiers neufs, c’est là que je les ai gravés dans ma tête. Je me souviens des locaux de maternelle, avec de toutes petites chaises, des fiches d’activités en forme de soleil … Lire la suite St-Gérard, souvenirs et délires

Publicités

L’origine d’un nom : Jarry

C’est un mot qui revient souvent, dans le coin. Pour certains, il est associé à une boutique, pour d’autres, à une chaude journée d’été dans le parc. Quoi qu’il en soit, ces cinq petites lettres sont incrustées dans notre mémoire, virevoltantes, sans véritable attache. Parce qu’ici encore, Jarry était quelqu’un avant d’être quelque part… Mieux … Lire la suite L’origine d’un nom : Jarry

Voyage dans le temps au cœur du quartier : Antiquaires

Le passé est singulier. Le passé est pluriel. Le passé est incrusté dans le matériel. Quand j’ai décidé de m’attaquer aux boutiques d’antiquités du quartier, je ne m’attendais à en ressortir changée, je ne m’attendais pas à voyager. Mais comme chaque objet a son histoire, la mienne s’est imprégnée d’images, d’odeurs et de souvenirs. J’espère sincèrement vous donner envie de découvrir ces trois boutiques, vous donner envie d’aller plus loin… de l’autre côté de la porte.

Finale de super-héros

Je n’avais pas vu Clémence depuis 4 jours. Elle était repartie chez elle et ce serait comme ça jusque j’aille voir les gentils policiers. Gentils! Le seul qualificatif qu’elle ait trouvé! Mais je ne peux pas aller au poste de police, avec des ailes! Non, mais ça va pas ? Des plans pour qu’on parle de moi dans les bureaux, parce que je suis « un drôle de numéro ». Et si on me soupçonne, ce sera pas beau.

Anti-Guide du nouveau super-héros

Et il me servit une bière. Nous trinquâmes aux solutions. Puis nous nous mimes à discuter de l’actualité… Des amis, les parents de celui qui avait été brusque avec Léon la première fois que nous nous étions rencontrés, avaient été victimes d’un incendie. C’était celui que j’avais vu de loin quelques jours auparavant.

Anti-guide du nouveau super-héros (partie 4)

J’étais au parc Turin, je marchais dans le petit gazon pour me rendre jusqu’à la tête de Christophe-Colomb quand ça m’a « sauté dans la face »... Les chenilles n’étaient plus des chenilles qui flottent partout avec leurs nids collants, voire dégoûtants. Elles avaient maintenant de magnifiques ailes. Un peu comme moi, elles étaient face à leur destin, si l’on veut.