Anti-Guide du nouveau super-héros

Et il me servit une bière. Nous trinquâmes aux solutions. Puis nous nous mimes à discuter de l’actualité… Des amis, les parents de celui qui avait été brusque avec Léon la première fois que nous nous étions rencontrés, avaient été victimes d’un incendie. C’était celui que j’avais vu de loin quelques jours auparavant.

Publicités

Le Japon à votre portée!

Le Centre agit comme point de rassemblement de la communauté, mais aussi comme gardien son passé et de sa culture. Une bibliothèque renferme quelques milliers d’ouvrages en langue japonaise, et des rencontres –officielles ou non- sont tenues régulièrement.

Villeray, une histoire liée à la surdité

Au cours des quelques décennies suivantes, l’impressionnante façade grise a cependant caché une bien triste réalité : des enfants sourds et muets confiés aux Clercs de Saint-Viateur y ont subi de la violence psychologique et physique, mais aussi des abus sexuels. Les victimes, qui décrivent un passé de véritables esclaves sexuels, parlent de gestes allant d’attouchements à la sodomie, en passant par les fellations forcées.

Écoles

Par exemple, plusieurs écoles ont été fermées au cours des décennies dans le quartier, faute d’élèves. À l’époque de l’exode important de ménages vers les banlieues ou vers les quartiers plus branchés, on a –entre autres- fermé l’école Holy Family (devenue le Centre communautaire Lajeunesse) et l’école du Centenaire de la Paix (devenue le Centre Jean-Marie Gauvreau, prochain site de la Maison de la culture Villeray).

Des Chinois, des Inuits et une saga

Il existe en plein de cœur de Villeray un grand édifice vide ayant été au cœur d’une bataille plutôt fâcheuse il y a quelques années. On l’appelle l’ancien hôpital chinois. Un hôpital chinois dans Villeray? Mais pourquoi? Les premières vagues d’immigration chinoise commencèrent à la fin des années 1800 à Montréal, avec la fin de la construction des grands chemins de fer nationaux.

DV Homo Sapien

Homo Sapiens

udovic rêve qu’il est un zombie. Il ne parle plus, ne récite plus de poèmes, ne regarde plus les autres. Il sait qu’il a perdu et que David a raison. Sa vie s'est construite sur son passé. Un passé qu’il ne contrôle même pas. Des gestes commis par des gens sur lesquels il n’avait aucun pouvoir. Ludovic s’est fait avoir. Il a tout fait pour devenir un être sérieux et solide, mais il ne voyait pas la barrière qu’il érigeait avec les autres.

Une banlieue dans Villeray?

Avant que plusieurs des grands ponts ne soient construits pour permettre à la population de sortir de l’île et se lancer à l’assaut des rives nord et sud, les premières banlieues ont été aménagées à l’intérieur même de la ville de Montréal, et ce, dès le lendemain de la Deuxième Guerre mondiale. Et Villeray fait partie des quartiers où ces banlieues-laboratoires ont été construites.