Finale de super-héros

Je n’avais pas vu Clémence depuis 4 jours. Elle était repartie chez elle et ce serait comme ça jusque j’aille voir les gentils policiers. Gentils! Le seul qualificatif qu’elle ait trouvé! Mais je ne peux pas aller au poste de police, avec des ailes! Non, mais ça va pas ? Des plans pour qu’on parle de moi dans les bureaux, parce que je suis « un drôle de numéro ». Et si on me soupçonne, ce sera pas beau.

Publicités

Anti-Guide du nouveau super-héros

Et il me servit une bière. Nous trinquâmes aux solutions. Puis nous nous mimes à discuter de l’actualité… Des amis, les parents de celui qui avait été brusque avec Léon la première fois que nous nous étions rencontrés, avaient été victimes d’un incendie. C’était celui que j’avais vu de loin quelques jours auparavant.

Anti-guide du nouveau super-héros (partie 4)

J’étais au parc Turin, je marchais dans le petit gazon pour me rendre jusqu’à la tête de Christophe-Colomb quand ça m’a « sauté dans la face »... Les chenilles n’étaient plus des chenilles qui flottent partout avec leurs nids collants, voire dégoûtants. Elles avaient maintenant de magnifiques ailes. Un peu comme moi, elles étaient face à leur destin, si l’on veut.

Être fiers de nos auteurs

On y retrouve cette aura chaleureuse, voire intime. Avec son inventaire de livres variés et son calme apaisant, l’endroit a tout pour vous faire découvrir une multitude de livres. Ceux-ci, tous en français, viennent d’un peu partout : Québec, Canada ainsi que de l’étranger. Plusieurs sections identifiées dans le magasin vous guideront selon vos goûts et besoins du moment : bandes dessinées, poésie, romans policiers, essais québécois, essais étrangers, arts, philosophie, romans et albums jeunesse; tout y est. Cet endroit est sans aucun doute rempli de magie!

Des auteur.es de Villeray

Quelle a été ma surprise quand j'ai fais un statut Facebook et que j'ai demandé : '' Y a t'il des auteur.es ayant publiés des livres qui habitent dans le quartier Villeray? '' et qu'une pluie de noms s'est acharnée dans les commentaires. Je n'aurais jamais cru qu'il y en avait autant. D'ailleurs, un immense merci à Annie Quintin de m'avoir listé une partie d'entres eux.